‘Quand les muses se font épicuriennes’. Décadence du goût et valorisation du naturel dans le discours sur le roman au XVIIIe siècle - Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Études sur le XVIIIe siècle Année : 2006

‘Quand les muses se font épicuriennes’. Décadence du goût et valorisation du naturel dans le discours sur le roman au XVIIIe siècle

Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01509194 , version 1 (16-04-2017)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01509194 , version 1

Citer

Nathalie Kremer, Jan Herman. ‘Quand les muses se font épicuriennes’. Décadence du goût et valorisation du naturel dans le discours sur le roman au XVIIIe siècle: Études sur le 18e siècle 34 (2006) : Le XVIIIe, un siècle de décadence ?, numéro dirigé par Valérie André et Bruno Bernard, p. 23-39.. Études sur le XVIIIe siècle, 2006, Le XVIIIe, un siècle de décadence ?, 34. ⟨hal-01509194⟩

Collections

UNIV-PARIS3 FIRL
41 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More