Le dispositif-monologue chez Angélica Liddell : l’adresse excédée et la sollicitation. (Intervention lors du colloque « Entre monologue et dialogue » organisé à l’université Paris 7 et Paris 3 par l’équipe de Sorbonne Paris Cité) - Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2016

Le dispositif-monologue chez Angélica Liddell : l’adresse excédée et la sollicitation. (Intervention lors du colloque « Entre monologue et dialogue » organisé à l’université Paris 7 et Paris 3 par l’équipe de Sorbonne Paris Cité)

Résumé

Dans sa réécriture scénique de L’épître aux corinthiens, l'auteure-metteure en scène et performeuse Angélica Liddell joue avec la forme du monologue, en la déclinant dans trois modes de discours qui instaurent un délai entre l'énonciateur et l'interlocuteur : la lettre, le journal intime, la prière. Quelle adresse crée alors la parole théâtrale, lorsqu'elle se hisse du manque, de l'absence ? Quelle sollicitation, intense, est à l’œuvre, quand le corps doit, seul, incarner tour à tour soi et un partenaire rêvé, un allocutaire sans cesse manqué, déserté ? Le théâtre d'Angélica Liddell semble hésiter entre la tentation de solitude, voire de misanthropie, et l'appel éreintant vers un autre, gémellaire, entre monologue et chœurs fiévreux, entre le cri et la chorégraphie du cri. Quel pacte performatif s'en trouve renouvelé, et s'agit-il encore d'un pacte...lorsque même la « demande » est à ce point démesurée qu'elle semble exclure tout espoir de réponse, lorsque c'est du manque de réponse précisément, et de la frustration, que survient une forme de plaisir ? Simultanément torrent et barrage, Liddell endure la forme-monologue, et la renouvelle. L'adresse est absente, en même temps qu'omniprésente, c'est qu'elle a besoin, plus encore que d'un Autre, du silence de l'autre, pour pouvoir continuer à crier.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01572483 , version 1 (07-08-2017)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01572483 , version 1

Citer

Milène Tournier. Le dispositif-monologue chez Angélica Liddell : l’adresse excédée et la sollicitation. (Intervention lors du colloque « Entre monologue et dialogue » organisé à l’université Paris 7 et Paris 3 par l’équipe de Sorbonne Paris Cité). Entre monologue et dialogue, Sorbonne Paris Cité, May 2016, Paris, France. ⟨hal-01572483⟩
132 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More