La traduction de la 5e idylle de Théocrite par Longepierre (1688) : une défense de l’homosexualité ? - Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2022

La traduction de la 5e idylle de Théocrite par Longepierre (1688) : une défense de l’homosexualité ?

Résumé

Dans le débat sur la notion de « traduction militante », les définitions axées sur les intentions du traducteur ou de la traductrice (« translation understood as a tool for political [or] social change », Baldo 2019) côtoient des positions centrées sur le texte source (« traduction bénévole de textes engagés », Pagnoulle 2011). Il reste à établir, dans le cas de ces dernières, si l’engagement est une propriété essentielle et fixe des textes, ou si un texte peut naître dépourvu de portée politique et en acquérir une lorsque déplacé dans un autre contexte de réception, notamment à travers une traduction. L’Idylle V de Théocrite, célèbre pour son contenu homo-érotique et surtout pour ses vers décrivant un acte sexuel (v. 41-44 et 116-119), n’est certainement pas un texte engagé. Nous faisons l’hypothèse que sa première traduction en français par Longepierre (1688) est, en revanche, un exemple de traduction militante. Après un bref panorama des traductions françaises (17e-19e siècles), nous argumenterons que Longepierre, lui-même homosexuel selon Saint-Simon, s’en démarque sous deux aspects : d’une part, par le traitement de l’homosexualité masculine en termes pétrarquistes, donc normalisateurs ; d’autre part, par la dissimulation de l’acte sexuel, caché mais présent, que d’autres traductions effacent par une ellipse (Leconte de Lisle 1861) ou transforment en violence physique (Geoffroy 1799). L’étude permettra, selon nos intentions, de repenser le rôle joué par le traducteur ou la traductrice dans la perception de l’engagement d’un texte.

Domaines

Littératures
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03967017 , version 1 (01-02-2023)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03967017 , version 1

Citer

Luca Penge. La traduction de la 5e idylle de Théocrite par Longepierre (1688) : une défense de l’homosexualité ?. Voix réduites au silence dans l’histoire. Colloque international, Université de Tours, Jul 2022, Tours, France. ⟨hal-03967017⟩
9 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More