Marques d’extranéité linguistique dans l’interférence lexicale de l’espagnol en italien : observations morphologiques et graphiques - Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2017

Marques d’extranéité linguistique dans l’interférence lexicale de l’espagnol en italien : observations morphologiques et graphiques

Résumé

L’étude de l’interférence lexicale de l’espagnol dans l’usage courant des locuteurs italophones n’a pas suscité un intérêt particulier jusqu’à présent. Pourtant, c’est une matière susceptible de fournir une vaste quantité d’informations sur les procédés qui opèrent au moment du contact des deux langues en question et, par extension, dans le contact des langues en général. Dans cet article, nous étudions les réalisations, écrites et orales, d’unités lexicales espagnoles rentrées dans l’usage des italophones, afin de dégager certains problèmes que les quelques études précédentes n’ont pas pu identifier. Ces mots, objets de transfert, souffrent en effet de distorsions, notamment d’ordre morphologique et graphique, qui montrent comment les locuteurs expriment des appréciations métalinguistiques à travers la mobilisation des compétences langagières, en modifiant la structure de surface des unités en question. Cela fait surgir des "marques" d’extranéité.

Domaines

Linguistique
Fichier principal
Vignette du fichier
RJC2015_Marco Stefanelli.pdf (138.18 Ko) Télécharger le fichier
Origine Accord explicite pour ce dépôt
Loading...

Dates et versions

hal-01494339 , version 1 (24-03-2017)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01494339 , version 1

Citer

Marco Stefanelli. Marques d’extranéité linguistique dans l’interférence lexicale de l’espagnol en italien : observations morphologiques et graphiques. 18e Rencontres Jeunes Chercheurs en Sciences du Langage, ED 268 Paris 3, Jun 2015, Paris, France. ⟨hal-01494339⟩
178 Consultations
475 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More