« Ils sont autrui » : moi romantique et conscience poético-socio-politique - Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue d'histoire littéraire de la France Année : 2019

« Ils sont autrui » : moi romantique et conscience poético-socio-politique

Résumé

Au moment du premier romantisme, la poésie n'est plus un métier, ni une technique : elle est une expérience. Les poètes nouent la poésie avec la vie. C'est pourquoi la poéthique cherche à refonder le rapport à soi, au monde et à autrui, dans une révolution qui porte la poésie hors d'elle-même et de ses codes, et le sujet hors de lui-même, dans une circulation des identités. Si, dans le lyrisme personnel, le moi devient impersonnel, c'est qu'il se fait porte-parole : représentant de tous, revendiquant une politique de poésie.
Fichier principal
Vignette du fichier
Poésie et éthique, « Ils sont autrui » .pdf (518.53 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03957696 , version 1 (26-01-2023)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03957696 , version 1

Citer

Aurélie Foglia Loiseleur. « Ils sont autrui » : moi romantique et conscience poético-socio-politique. Revue d'histoire littéraire de la France, 2019, 4. ⟨hal-03957696⟩
5 Consultations
13 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More