Expressions phraséologiques, les cas intermédiaires : entre automatismes énonciatifs et créativité linguistique - Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Lublin Studies in Modern Languages and Literature Année : 2018

Expressions phraséologiques, les cas intermédiaires : entre automatismes énonciatifs et créativité linguistique

Résumé

Nous proposons d’analyser sur le plan syntaxique et sémantique les paradigmes suivants : bonheur/régal/plaisir/irritation des yeux ; Un bruit de basse-cour/de vaisselle et de frein/de water-chute/de chemin de fer, et souhaitons montrer comment bonheur des yeux et bruit de chemin de fer constituent deux « cas intermédiaires » d’énoncés phraséologiques présentant sur le plan linguistique une dimension créative. Leur étude pointe également la façon dont certaines locutions deviennent les outils d’expression d’une parole à la fois originale, subjective et transposable à d’autres contextes.
Fichier principal
Vignette du fichier
M. KRYLYSCHIN Cas intermédiaires.pdf (203.95 Ko) Télécharger le fichier
Origine Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-02067653 , version 1 (25-05-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02067653 , version 1

Citer

Marina Krylyschin. Expressions phraséologiques, les cas intermédiaires : entre automatismes énonciatifs et créativité linguistique. Lublin Studies in Modern Languages and Literature, 2018, La phraséologie française: sens, co-textes, contextes, 42 (4), pp.110-124. ⟨hal-02067653⟩
247 Consultations
82 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More